Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

La Ferme Canine

  de Médiation par l'animal      

du Kastell Dinn

"L'attachement  à  l' animal  apporte quelque chose que les humains ne peuvent apporter "Gail Melson


Médiation par l'animal  en Bretagne

A Rosnoën dans le Finistère (Bretagne)

au sein de l'élevage des Labradors du Kastell Dinn

Quand l'animal devient médiateur

Un film très intéressant sur la zoothérapie, cliquez sur l'image

PEECRAM : 

C'est un programme d'éducation à la connaissance du chien et au risque de prévention des morsures.

Sans éducation spécifique au langage canin 50 à 65% des enfants de 3 à 5 ans ne savent pas distinguer un chien stressé d'un chien heureux.

Cette carence epeccram.monsite-orange.fr/page-572e13811b937.htmlntraine des morsures qui auraient pu être évitées. Le chien est souvent euthanasié alors qu'il est rarement responsable des mutilations. L'animal agit généralement pour mettre l'enfant à distance.

Avec une éducation appropriée au langage canin ce pourcentage de tombe à 17% !



Je vous propose ce programme adapté au programme scolaire des 4 /12 ans

à la ferme ou sur vos structures:

écoles, centres de loisirs, IME;

 


 

 


Stage été : 

Il reste quelques places à la journée ou la demi journée pour des ateliers chiens, travail sensoriel avec les ânes ou randonnées.

N'hésitez pas à nous contacter

La médiation par l'animal et l’autisme :

Que cherche t'on en médiation ? A améliorer la santé mentale ou physique, la qualité de vie, à diminuer l'isolement du sujet et de sa famille, à augmenter l'autonomie, le sentiment de sécurité, à mieux connaitre et appréhender les émotions. La médiation est sensorielle, émotionnelle, corporelle, relationnelle.

Que cherche t'on en médiation ? A améliorer la santé mentale ou physique, la qualité de vie, à diminuer l'isolement du sujet et de sa famille, à augmenter l'autonomie, le sentiment de sécurité, à mieux connaitre et appréhender les émotions.
L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.
Il y a une stimulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactionsQue cherche t'on en médiation ? A améliorer la santé mentale ou physique, la qualité de vie, à diminuer l'isolement du sujet et de sa famille, à augmenter l'autonomie, le sentiment de sécurité, à mieux connaitre et appréhender les émotions.Que cherche t'on en médiation ? A améliorer la santé mentale ou physique, la qualité de vie, à diminuer l'isolement du sujet et de sa famille, à augmenter l'autonomie, le sentiment de sécurité, à mieux connaitre et appréhender les émotions.
L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.
Il y a une stimulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions
L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.
Il y a une stimulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions.L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.

 

Il y a une stimulation ou régulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.


L'animal est un formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être. 

 

La médiation par l'animal et l’autisme : 
Que cherche t'on en médiation ? A améliorer la santé mentale ou physique, la qualité de vie, à diminuer l'isolement du sujet et de sa famille, à augmenter l'autonomie, le sentiment de sécurité, à mieux connaitre et appréhender les émotions.
L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.
Il y a une stimulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions.
L'animal est formidable catalyseur, la motivation de la personne aidée est très importante et c'est cette motivation qui nous permet de proposer des objectifs de travail visant un maintien des acquis, une meilleure autonomie, un bien être.
Il y a une stimulation multi sensorielle, l'enfant utilise ses  sens au contact de l'animal. La chaleur, l'odeur de son pelage, la texture, son mouvement, son bruit..ces sensations entraînent une régulation du comportement, un apaisement, des émotions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions.

 

La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions.
La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et a favoriser les interactions.

La relation à l'animal est dénué de tout jugement, il y a moins de menace par cette relation non verbale.L'animal arrive à percer la barrière d'isolement et à favoriser les interactions. L'animal éveille la curiosité et donne envie de découvrir...

Un reportage de Midi en France sur la médiation tourné chez nous :

Des Labradors pour apaiser des maux , médiation par l'animal 

 

 Les   ateliers de médiation par l'animal à la ferme canine

La médiation par l'animal pour :


Enfants en difficultés scolaires. Enfants avec autisme.

Enfants ou jeunes avec troubles du comportement.

Personnes en situation de handicap.

Personnes âgées.

Enfants voulant avoir une activité canine de loisir.

 

Apaisement aux contact de Glazik

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');
  ga('create', 'UA-63570103-1', 'auto');
  ga('send', 'pageview');
</script>

<script>
  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');
  ga('create', 'UA-63570103-1', 'auto');
  ga('send', 'pageview');
</script>